ECRITS POUR LA PAROLE

Compagnie La part du Pauvre/nana Triban

Théâtre Contemporain

Programme

 D’après les textes de Léonora Miano (romancière à l’écriture élégante, prix Fémina 2013), Eva Doumbia et une équipe d’artistes brillantes, presque entièrement féminine et pluridisciplinaire (jeu, textes, chants) crée ces « Ecrits pour la parole », récits afropéens (africain-européens).
Pas de fiction, mais des réflexions, pensées, colères, des paroles chuchotées qui disent nos relations à l’homme (blanc ou noir), à l’amie (blanche ou noire), au père, à la mère, surtout à notre pays : la France.

 

Du 12 au 14 juillet à 21h30

Durée: 1h15

Tout public

Tarifs 
Plein tarif : 8 €
Etudiant, carte off, jeune :  5€
Chômeur, RMI : 3€

Réservation

Conception, adaptation et mise en scène Eva Doumbia
Avec : Anne Agbadou-Masson, Laëtitia Lalle Bi Bénie, Ludmilla Dabo, Atsama Lafosse, Jezabel D’Alexis et Massidi Adiatou (danse), Alvie Bitemo (jeu et chant).
Scénographie : Francis Ruggirello
Costumes : Sakina M’Sa
Musique originale : Lionel Elian
Images : Myriam Mihindou
Lumières et régie générale : Erika Sauerbronn
Son : Thierry Sebbar

« Eva Doumbia travaille sur les formes hybrides, au précipité chimique instable, des formes qui mêlent théâtre, chant et musique live selon un dispositif de cabaret où le spectateur est invité à partager le jeu»
Sylvie Chalaye pour Africultures

Une production de la compagnie La part du pauvre / Nana Triban (Marseille).
La part du pauvre / Nana Triban est conventionnée Ministère de la culture et de la communication – DRAC PACA.
Pour sa première version (Afropéennes), le spectacle a été coproduit par Les francophonies en Limousin, le Wip/Villette et le théâtre des Bernardines.

 

images Christian Milord 2017