M’AIMES TU ?

 « M’aimes-tu ? » En voilà une question. Création 2006
  

 Un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout, trop ou pas assez. Cette question peut s’avérer vitale, futile, cruciale.
La réponse, elle, détermine nos vies privées comme publiques. Poussés par le désir de rendre compte d’une série de conversations privilégiées avec des personnes de divers quartiers d’Avignon que nous avons mêlées à quelques fragments d’auteurs qui nous sont chers, voici en sensible compagnie (deux comédiennes, deux comédiens, un violoncelliste), livrées sur le plateau de l’Entrepôt, quelques variations sur la question.

Extraits
Mon fils, des fois, quand il est à côté de moi : «  Tu m’aimes, tu m’aimes ? ». Je dis  « Ouais, je t’aime beaucoup ! ».
Après : « Tu m’aimes encore comment ? ». Je dis : « Passionnément ».  « Tu m’aimes ? ». « Pas du tout ! ». Quand on finit pas du tout, c’est bon, on arrête.

Moi je sais que ma famille, c’est comme mes habits, ça me protège du froid, c’est de l’amour, ça me protège de tout quoi …

Aline, elle me dit « quand je sais que je vais te voir, au moment où je te vois, j’ai plein de petits papillons dans l’estomac, dans le ventre qui s’agitent ».

La première fois où elle m’a embrassé, ça, ça a été l’un des plus beaux souvenirs de ma vie… ça a été magique, c’est l’un des plus beaux instants, c’est comme si le monde et le temps s’arrêtaient. Un moment de calme, ça nous transporte, ça m’a procuré beaucoup de bien.

Ca a pas été compliqué nous deux, on s’est chopé dans un coin et l’attirance a été plus forte, on s’est embrassé sans rien se dire ouais…

Tout le monde cherche à être aimé, si tu arrives et que tu sens que la personne elle te rejettes, tu aimes pas être rejeté. Je sais pas quel être humain peut accepter d’être rejeté.


Auteurs cités

Boris Vian
Henri Michaux
Raymond Queneau
Italo Calvino
Rd Laing
Madame de Beaumont

distribution

Avec : Ana Abril, Pascal Billon, Mylène Richard, Cheikh Sall

Mise en scène : Michèle Addala
Collaboration artistique : Agnès Régolo

Musique : Guillaume Saurel
Lumières : Stanislas Pierre
Régie son : Emmanuel Gilot

Graphisme : Delphine Michelangeli
Relations presse : Eve Ferragut
Diffusion : Julien Valnet

 production

Compagnie Mises en Scène

galerie

photos Delphine Michelangeli

 

   presse