Théâtre Forum

Augusto Boal, après des études de chimie, fonde en 1956 le Théâtre Arena de Sao Paulo, dont il devient directeur artistique et metteur en scène. Il y développe jusqu’en 1964, à côté de mises en scène classiques, un théâtre populaire, de rue et contestataire dans lequel il développe le personnage du  » spect-acteur « .

Les coups d’état successifs de 1964, puis de 1968 mettent fin à toute possibilité de pratiquer cette sorte de théâtre social, considéré comme une pratique subversive. Boal, qui publie Le théâtre de l’opprimé en 1971, est bientôt arrêté, torturé et contraint à l’exil vers Paris, où il poursuivra son travail.

Pendant les années 70, Augusto Boal voyage dans toute l’Amérique latine, expérimente diverses formes de théâtre participatif et éducatif, il écrit et systématise sa pratique théâtrale.

Né le 16 mars 1931 , il meurt le 2 mai 2009 à Rio de Janeiro.

Responsable de projet Théâtre Forum : Élisabeth Damian, comédienne et metteur en scène.

L’outil théâtre-forum

Le théâtre-forum est une technique de théâtre interactif élaborée dans les années 70 d’après le Théâtre de l’Opprimé de Augusto Boal en France, elle vise à donner la parole aux personnes opprimées.

Après la présentation d’une situation d’oppression aboutissant à une impasse, la pièce est rejouée.

Les spectateurs peuvent alors:forumtheatre-petite-141

  • Stopper le cours de l’action
  • Intervenir sur scène
  • Prendre la place d’un personnage
  • Proposer sa solution pour améliorer la situation
  • Manifester son approbation ou sa désapprobation
  • Sortir de sa situation d’oppression

L’Objectif est d’offrir un lieu de liberté de parole et de prise de conscience, sur des thèmes divers nécessitant des efforts de prévention (drogues, alcool, SIDA, violence, racisme, émotions…) ou de réflexion.

  • Permettre aux spectateurs de s’essayer à l’élaboration de stratégies et d’en vérifier la pertinence, dans un climat d’écoute, de recherche collective, de non-jugement et de droit à l’erreur.
  • Transformer les spectateurs en acteurs, en les invitant à éprouver une situation « de l’intérieur ».
  • Par la provocation et le paradoxe, tenter de casser les préjugés et favoriser l’ouverture d’esprit.

Les Principes

Chacun(e) est capable d’agir, de faire évoluer une situation en apparence figée et/ou de changer ses propres positions.

Il existe une palette de réactions possibles face à une situation de crise.

Chacun(e) possède des éléments de réponse à ses propres problèmes et à ceux de la société.

Il est inutile et vain d’attendre que les autres changent. Il est préférable et plus efficace de faire soi-même une proposition de changement.

Depuis 2004, « Mises en scène » est intervenue en « théâtre-forum » à la demande de diverses structures : centres pénitenciaires, organismes bailleurs, associations, etc., avec les spectacles :

Les spectacles proposés par la Cie Mises en Scène :

« Aide aux aidants » sur le thème du sacrifice et de l’isolement de l’aidant familial.
« Faut-il mots dire? » sur le thème de la maltraitance des personnes âgées et/ou handicapées.